barometre_banner

L’expérience candidat sur les sites carrières du SBF120

65 % : c’est le nombre de candidats qui ont trouvé leur denier processus de recrutement frustrant

30% d’entre eux n’iront pas jusqu’à l’entretien car ils n’auront pas apprécié le processus initial

Les résultats sont sans appel : vos sites carrières ont un impact direct sur la motivation des candidats à postuler au sein de votre entreprise ! Nous avons réalisé un baromètre en partenariat avec HEC Junior Conseil, sur l’expérience candidat sur les sites carrières des 120 entreprises du SBF français. La méthode de mesure : 6 étudiants ont postulé sur les sites carrières des entreprises du SFB120 et les ont notés selon des critères bien précis.Télécharger le baromètreDécouvrez les critères qui déterminent l’expérience candidat et de quelle manière vous pouvez les améliorer !

#1 Sites carrières : pensez ergonomie et design !

barometre1Avoir un site carrière, c’est bien, le rendre attractif c’est mieux! Sur ce point, les résultats sont partagés : 50% des sites remplissent les critères et l’autre moitié est jugée moins voire pas du tout optimisée. Rendre un site attrayant n’est pas seulement synonyme de design : ce qui satisfait encore plus les candidats c’est un site fonctionnel, sans bugs, qui permet de postuler sans encombre. Et pour cela, quoi de plus efficace qu’un guide dédié ?

Le Chatbot est devenu un outil essentiel pour motiver les candidats à postuler mais là encore, les chiffres sont surprenants : 93% des entreprises du SBF120 n’utilisent actuellement pas cette technologie.

Si les Chatbot tardent à se mettre en place, les entreprises ont cependant majoritairement adopté la stratégie mobile first, en créant des sites carrières mobiles afin de laisser la liberté au candidat de postuler où et quand il le souhaite. Pour les 15% n’ayant pas développé cet aspect, elles n’ont en général pas non plus accordé un grand intérêt au design de leur site.

Toutes les entreprises du SBF120 ont donc un espace dédié au recrutement sur leur site ? Pratiquement ! Les entreprises sont plutôt bonnes élèves sur ce point et seulement 3% d’entre elles n’ont ni onglet, ni page spécifique pour partager des informations et convaincre le candidat à postuler. Et pourtant, cet espace est une belle opportunité pour communiquer directement avec lui !

#2 Simplifiez le processus de candidature

barometre2-1De nombreux outils existent pour interagir avec le candidat à travers son site carrière, et le premier d’entre eux reste les témoignages, vidéos ou écrits. Ces derniers sont le reflet de la culture de l’entreprise et de ses engagements, ils sont le premier contact « humain » avec l’entreprise, ce qui peut faire la différence dans le cas où le candidat hésite entre deux offres ! Les entreprises du SBF120 ont d’ailleurs bien compris leur importance : 84% d’entre elles ont ainsi misé sur le développement de leur stratégie marque employeur sur leur site carrière.

Au-delà de créer des contenus pertinents, il faut faire en sorte d’aider le candidat à accéder le plus rapidement possible à l’offre qui l’intéresse. Sur les 120 organisations, la moyenne pour accéder à un descriptif de poste, en partant du premier clic sur le site, est de 4,8 clics avec un maximum à 13 clics, et un minimum à 1 clic. Les disparités se font sentir sur ce point mais les chiffres sont à nuancer car les rubriques « nos dernières offres » peuvent biaiser ce critère dans le sens où elles sont rapidement accessibles sans être toujours pertinentes.

Le candidat a trouvé l’offre qui lui correspond, et ensuite ?

barometre3L’objectif est d’amener le candidat à postuler le plus facilement et le plus rapidement possible. Mais 64% des entreprises du SBF120 requièrent plus de 20 clics pour postuler ; une illustration parfaite du manque d’attention accordé à l’expérience candidat. Un peu plus d’un tiers des entreprises sélectionnées a mis en place la possibilité de postuler en un clic, en passant par Linkedin par exemple.

 

Mais d’un autre côté, 67% des entreprises obligent encore la création d’un compte dans leur processus de recrutement, ce qui fait perdre un temps non négligeable au candidat entre la création du compte et la validation de ce dernier avant de finalement pouvoir envoyer sa candidature. Des talents peuvent ainsi perdre patience et parfois même interrompre le processus.

Combien de temps en moyenne met-on donc à postuler sur les sites du SBF120 ?

barometre7-1Environ 4 minutes et 35 secondes, avec des disparités allant de 36 secondes, en postulant via Linkedin, à 26 minutes et 30 secondes, en répondant à deux questionnaires de 10 minutes. Les candidats pointent du doigts des processus longs, mais également disparates ; pour chaque entreprise le candidat doit personnaliser sa candidature afin qu’elle corresponde aux attentes de l’organisation en question. Les différences sont donc notables en termes de temps passé par le candidat pour postuler, qu’en est-il du suivi de candidature ?

#3 Assurez un suivi optimal des candidatures

Seules 10% des entreprises du SBF120 n’envoient pas de mail de confirmation après la candidature, laissant donc le candidat dans le doute, ce qui peut le pousser à postuler une deuxième fois. Une formule contre productive à la fois pour le candidat qui n’a aucune certitude que sa candidature à bien été reçue, et pour l’entreprise, qui risque d’accumuler des doublons dans sa base de données. Si la majorité des entreprises envoient ce mail de confirmation, cela reste tout de même étonnant que 10% n’en tiennent pas rigueur et ne cherchent pas à améliorer leur expérience candidat.

barometre6Mais le chiffre le plus surprenant reste sans doute le fait que  7 entreprises sur 10 ne font aucun retour, même négatif, au candidat dans le mois qui suit l’envoi de sa candidature ! Une perte de temps pour les deux parties puisque le candidat n’ayant aucun retour, et plus enclin à accepter d’autres offres avant le retour de l’entreprise, qui le contacte souvent trop tard. Les 3 entreprises sur 10 restantes effectuent dans la majorité des cas un retour par mail et seules 21 entreprises sur les 120 analysées sont en mesure de répondre dans les deux semaines suivant la candidature.

Globalement, le retour se fait par mail en cas de réponse négative et par téléphone en cas de réponse positive.

De quelle manière ces retours, déjà peu nombreux, sont-ils réalisés ?

barometre4

 

Presque 9 fois sur 10 l’interlocuteur reste anonyme avec une adresse générique liée au département RH et aucun Feedback n’est donné au candidat. La seule personnalisation du mail reste le plus souvent le nom du candidat mais dans 16% des cas, le mail n’est pas du tout personnalisé.

 

Si un candidat passe en moyenne 3h à préparer sa candidature, un recruteur y accorde généralement moins d’un quart d’heure. Saviez-vous que sans retour ou explication de la part de l’entreprise, le candidat est 3.5 plus susceptible de ne plus postuler dans cette dernière ? Les candidats accordent plus d’importance au suivi de leur candidature qu’aux autres critères qui déterminent leur expérience candidat comme pages carrières soignées par exemple. Dans le meilleur des cas, essayez de combiner toutes les bonnes pratiques. Mais si le temps ou le budget vous manque, commencez par assurer un suivi des candidatures avant toute chose. 

Pour résumer, ce baromètre permet de mettre en lumière que, même si elles ont les ressources pour investir dans l’amélioration de leur expérience candidat, les entreprises ne se donnent pas toujours les moyens d'y arriver. Recruteurs, gardez en tête les quatre piliers qui importent au candidat : simplicité, transparence, Feedback et confiance.

Vous souhaitez améliorer l’expérience candidat sur votre site carrière et de manière globale ?

Demander une démo

Posté par Astrid Linder
le 9 août 2019

Catégories
marque employeur , baromètre , expérience candidat , Article

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action