Capture La Sade-1

Comment la SADE a rajeuni sa marque employeur avec EASYRECRUE

Implantée dans 20 pays et forte de 11 000 collaborateurs (Ouvriers, Etam et Cadres), la SADE est le spécialiste de la conception, la construction, la réhabilitation et l'entretien des réseaux (eau, télécoms, énergie) et des ouvrages qui leur sont associés pour tous clients publics, industriels et privés. La SADE a plus de 100 ans d’existence.

C’est dans un souci de modernisation et de digitalisation de son processus de recrutement que la SADE s’est tournée vers EASYRECRUE pour la gestion de la présélection de ses candidatures.

#1. Rajeunir la marque employeur de l’entreprise centenaire avec un recrutement digitalisé

Son premier objectif était de dépoussiérer son image d’entreprise centenaire et d’optimiser sa marque employeur en démontrant que des années d’existence n’empêchent pas d’être innovant. Au-delà de cette modernisation, l’équipe RH aspirait également à un processus de recrutement plus harmonisé.

« Ma responsabilité est de trouver, puis de déployer de nouveaux outils qui permettront de meilleurs recrutements. C’est pour cela que j’ai mis en place la solution d’EASYRECRUE. »

Image1-3Véronique Martin-Bellet, Responsable Recrutement et Mobilité, SADE

 

#2. Le choix d’EASYRECRUE et l’entretien vidéo différé

Avant de mettre en place l’entretien vidéo différé, les candidats présélectionnés étaient contactés par téléphone, puis un compte rendu était rédigé à l’attention du manager concerné afin de le conseiller sur le meilleur choix à faire sur chaque candidat.

sade

Désormais, la SADE a créé un questionnaire pour utiliser la solution d’entretien vidéo différé d’EASYRECRUE : lorsque le candidat trouve l’offre qui l’intéresse sur le site carrière de la SADE, les annonces ou sur LinkedIn, il postule de manière classique avec son CV et sa lettre de motivation. Si son profil est retenu, l’équipe RH le contacte par téléphone et lui explique le processus qui débute par un entretien vidéo différé. Ensuite, si le candidat correspond aux critères RH, l’entretien est partagé avec l’opérationnel concerné par ce recrutement. Ces entretiens sont évalués sur 3 critères : l’élocution, la motivation et la cohérence du parcours. Pour permettre aux candidats de faire leurs preuves, 10 questions leur sont posées, auxquelles ils peuvent répondre en vidéo, à l’écrit ou sous format QCM.

 

#3. Plus de temps pour les tâches à forte valeur ajoutée et une image dynamique      

Gain de temps

Le premier avantage de l’entretien vidéo différé est le gain de temps : la phase de présélection est passé de 30 minutes par téléphone avec un candidat à 5 minutes de visionnage ! La communication interne aussi est facilitée : lorsqu’un profil plaît, sa vidéo avec les commentaires de l’équipe RH est partagée au manager concerné. L’avis sur le candidat est moins biaisé par le jugement de la première personne ayant échangé avec lui. Véronique Martin-Bellet le souligne : « Avec le compte rendu téléphonique, il y a toujours un jugement ou une rédaction particulière, là c’est du brut, c’est vraiment l’avantage de l’outil, on envoie le lien et le responsable opérationnel se fait son propre avis ». Un avis partagé par Déborah Samson, chargée de recrutement, aux côtés de Véronique. 

Image2-2


Évaluation
 des soft skills

Enfin, les équipes apprécient la flexibilité de l’outil, qui permet d’accéder à la vidéo où et quand elles le souhaitent, pour traiter les candidatures avec plus de réactivité.

Si l’entretien vidéo différé permet de gagner du temps sur les candidatures, c’est aussi parce qu’il permet d’observer le comportement du candidat, sa manière de répondre aux questions, les conditions dans lesquelles il réalise l’entretien, etc. Tout cela donne des indications sur ses soft skills et permet donc, au-delà des compétences techniques, de poser le choix du candidat en termes de relationnel.

Clément Lejeune, Responsable Achats, met en avant le fait que, d’avoir un aperçu du candidat en vidéo, permet de prendre la bonne décision quant aux candidats à rencontrer et ainsi « d’éviter les rendez-vous inutiles ».

Engager le candidat dans le processus

 « Ce processus digitalisé donne une image dynamique, innovante et plus jeune à l’entreprise » Clément Lejeune, Responsable Achats.

L’entretien vidéo différé permet d'impliquer et de motiver rapidement le candidat : juste avant de débuter l’entretien, la SADE présente l’entreprise et la vie en interne à travers une vidéo marque employeur. Elle permet au candidat de se projeter sur son poste potentiel au sein de l’entreprise et lui donner un premier aperçu de son futur quotidien. Quoi de mieux qu’un candidat motivé et engagé ?

SADE-Techniques-1

Quelques chiffres :

+25 % de candidats rencontrés en pré-sélection

90 % des candidats n’avaient jamais passé d’entretiens vidéo 

81 % des candidats souhaiteraient réitérer l'exercice lors de leur prochaine candidature

#4. Faire évoluer la solution pour l’adapter à tous les profils

La prochaine étape est de partager ce retour d’expérience positif aux équipes qui n’utilisent pas encore l’outil pour généraliser son utilisation en interne.

La SADE doit également adapter la solution pour répondre aux besoins de recrutement des ouvriers. Si la solution a fait ses preuves sur la partie cadre, la majorité des employés sont des ouvriers. La Responsable recrutement et mobilité a observé que l’entretien vidéo est quelque chose de très innovant pour eux, peut-être trop en l’état actuel. Il faudrait donc adapter la solution : « Mon objectif est de faire évoluer l’outil aux besoins opérationnels et d’étendre la solution vers les autres populations », Véronique Martin-Bellet.

#5. Qu’en pensent les employés recrutés avec la solution EASYRECRUE ?

Gatien Felix, aujourd’hui Expert Prévention à la SADE, a passé l’entretien vidéo différé avant d’être reçu dans les locaux de l’entreprise. Son avis sur la solution :

 « C’est moins déstabilisant et moins stressant que de recevoir un coup de téléphone qui prend au dépourvu. »

Il a été également agréablement surpris de l’effort fait par la SADE pour éviter les questions basiques comme l’énumération des qualités et des défauts au profit d’autres plus pertinentes telles que : « Quels changements y a-t-il eu dans votre vie professionnelle ? ». 

« Cette question m’a interpellé, elle méritait d’être posée, c’était la première fois que l’on me la posait », Gatien Felix.

sade3

Comment les équipes de la SADE ont-elles accueilli ce nouveau processus ?

Clément Lejeune, Responsable achat pour La SADE, est convaincu de l’utilité et de l’efficacité des entretiens vidéo différés : « J’ai trouvé ça très pertinent, ca rend le processus de recrutement très professionnel et donne une bonne image de l’entreprise ». Malgré tout de même quelques hésitations au départ : « J’avais la crainte que les candidats ne soient pas spécialement à l’aise, mais j’ai été agréablement surpris car au fur et à mesure des questions, ils étaient de plus en plus à l’aise face à la caméra ! »

Au final, c’est un gain de temps pour lui : « Recevoir un candidat me demande du temps de préparation et si l’on choisit les bons candidats à recevoir en entretiens, ces temps de préparation ne sont pas perdus ! » 

 

Vous voulez en savoir plus sur notre solution EASYRECRUE INTERVIEW et l'entretien vidéo différé ? Nos experts se tiennent à votre disposition !

Demander une démo

Posté par Astrid Linder
le 5 novembre 2019

Catégories
Success story , entretien vidéo différé , marque employeur

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action