rh tendances 2020

20 bonnes résolutions RH pour 2020

Une fois n’est pas coutume : parlons bonnes résolutions pour l’année 2020. Marronnier de tous les blogs RH, il s’agirait de ne pas passer à côté de l’article le plus attendu par les lecteurs, surtout lorsqu’il s’agit d’aborder une nouvelle décennie. Alors pour l’occasion, nous n’avons pas fait les choses à moitié et nous avons choisi de vous présenter 20 bonnes résolutions à prendre en ce début d’année. Vingt ? Beaucoup trop me direz-vous. Mais pas de panique il ne tient qu’à vous de choisir celles qui s’aligneront le mieux à votre stratégie et d’avancer en conscience. Conscience que les modes de travail changent et que c’est toute la chaine RH qui s’en trouve bouleversée. Conscience que ce sont les talents que vous recrutez et que vous développerez qui vous feront avancer. Décryptage.

Il n’est pas nouveau que le travail est en pleine mutation : nouvelles formes d’emploi (free-lancing, entreprenariat et intrapreneuriat), nouveaux modes de travail (télétravail, co-working) inspirant ainsi de nouvelles attentes à ceux qui en sont les acteurs. Ainsi le candidat n’est plus un CV, le recrutement n’est plus uniquement un processus de sélection, les collaborateurs ne sont plus des salariés comme les autres. Le maître-mot de la décennie : l’adaptabilité des services RH.

#1. Au revoir business partner, bonjour human partner ?

Après le DRH business partner, voilà que resurgit le DRH human parter, le maître de l’expérience collaborateur et par extension de l’expérience candidat. Pourtant une étude du cabinet Keyrus démontre que, à l’aune de 2020, la direction des ressources humaines est toujours perçue comme principalement administrative (75 % des répondants) alors que les DRH eux sont convaincus (plus d’1 sur 2) que le facteur humain est suffisamment pris en compte. Mission alignement des perceptions et des actions pour 2020 !

#2. Soyez data-driven

C’est l’une des grandes révolutions des ressources humaines. Certes votre priorité c’est l’humain, mais il ne faudrait pas oublier que vous êtes de ceux qui brassez le plus de données dans l’entreprise. Entre celles de vos collaborateurs et celles de vos candidats, vous êtes assis sur une mine d’or. Encore faut-il les traiter pour comprendre leur valeur ajoutée et dégager des tendances. Votre rôle stratégique passe désormais par l’analyse qualitative mais aussi quantitative de ces données (les KPI) pour identifier les axes d’amélioration et justifier des décisions à prendre auprès de votre direction. 

>> Découvrez notre livre blanc sur les KPI du recrutement à suivre

#3. Garantissez la protection des données

En 2018, le règlement général sur la protection des données (RGPD) est venu bousculer les processus et a redonné un coup de pied dans la fourmilière RH. En effet, malgré la réglementation imposée par la loi Informatiques et Liberté de 1978, tous ont dû revoir la façon dont ils collectaient, traitaient et stockaient les données de leurs salariés, mais pas seulement. Côté recrutement, avec les données des candidats en ligne de mire, on a du également repasser au crible chaque étape des processus et les pratiques des prestataires externes. En affichant alors clairement votre conformité au RGPD, vous vous engagez dans une démarque responsable.

#4. Marketez vos actions

On vous le dit, on vous le répète : RH, vous êtes des marketeurs en puissance. Que vous en soyez conscients ou non, depuis quelques années, vos stratégies s’appuient sur des méthodes empruntées au marketing. On parle attraction des talents, de rétention et de fidélisation mais aussi plus spécifiquement inbound recruiting, talent nurturing (cf. résolutions suivantes), un vocabulaire qui vous échappe peut-être, mais dont vous devrez demain maîtriser les fondamentaux. Alors en ce début d'année, prenez un nouveau départ et tournez-vous vers le marketing RH (lire l'article ici). 

#5. Optimisez votre temps en automatisant vos tâches chronophages

Vous voudriez passer plus de temps en 2020 à déployer des projets vraiment stratégiques, à mettre en place les bonnes résolutions de cet article mais tout cela demande du temps. Et vous n’en avez pas ! Parce que vos métiers comportent encore une large dimension administrative, le temps est venu d’immerger cette partie (trop) visible de l’iceberg des fonctions RH en vous dotant de solutions pour gagner en efficacité – et ce en dépit de certaines appréhensions relatives à l’intégration de nouveaux outils digitaux et d’algorithmes en tout genre. Faîtes donc le bilan de votre semaine type et identifier les tâches les plus chronophages à automatiser.

2020 - Vers une transformation de la fonction RH

transformation RH

#6. Soyez transparents

Face à la génération Millenials et à l’ère réseaux sociaux, vous ne pouvez, et ne devez plus cultiver le mystère sur votre politique RH. Certaines entreprises ont déjà mis en place des actions en ce sens comme la publication des grilles de rémunération, la présentation de leur processus de recrutement en vidéo ou encore la valorisation des modes de travail. Attention toutefois, la transparence est aussi à l’épreuve de l’authenticité ! N’affichez pas la culture du « cool » si votre entreprise est très stricte dans ses modes de travail, dans son code vestimentaire ou dans son management. D’autant que des sites comme Glassdoor ou tout simplement les réseaux sociaux classiques se chargeront de rétablir la vérité…

#7. Soyez Social

En élaborant votre stratégie de communication RH, vous ne pourrez pas échapper à la dictature du Social : ces réseaux incontournables sur lesquels vos candidats et futurs talents évoluent. Instagram, Whatsapp, Snapchat, il vous faudra à tout prix les intégrer à vos actions de marque employeur pour toucher les nouvelles générations. Cette tendance s’inscrit aussi dans la création de communautés, car qui mieux que vos collaborateurs peuvent porter vos messages et vos valeurs hors de l’entreprise. Ces réseaux sont aussi de bons outils de sourcing puisqu’ils permettent de bien appréhender l’environnement candidats et leurs attentes. Selon l’Insee, 31 % des demandeurs d’emploi, tous âge confondus, les utilisent pour leurs recherches. Enfin, ils vous permettront également d’en apprendre plus sur la façon dont vous êtes perçus.

#8. Soyez Digital

Dire qu’il faut passer au digital en 2020 frôle l’anachronisme. Vous n’avez plus le choix, le Mobile fait la loi, le « tout-en-ligne » s’impose et le clic devient roi. Que cela soit en externe pour mener vos recrutements ou en interne pour développer et faire évoluer vos collaborateurs, les mots-clés sont simplicité d’accès, facilité d’utilisation, design attractif et bien entendu mobile responsive. Par exemple, pensez à soigner votre site internet et particulièrement votre site Carrières car il est le reflet de vos valeurs, de ce que vous êtes (dynamique, oldschool, impactant...). En effet, selon notre dernier baromètre "L'expérience candidat sur les espaces carrières des entreprises du SBF 120", il apparaît clairement que leurs attentes sont encore loin d'être comblées, avec par exemple, une moyenne de 30 clics pour postuler ! 

Télécharger le baromètre

#9. Soyez « Talent Centrics »

Si on considère les talents comme la somme de vos candidats et de vos collaborateurs, alors 2020 sera nécessairement l’année de l’expérience Talent. Car la décennie s’annonce comme un tournant pour les ressources humaines, les silos qui régissent très souvent les grands départements de l’entreprise - recrutement, formation, évaluation et développement des talents – sont amenés à s’effacer au profit d’une organisation plus flexible et plus agile dans les méthodes de travail. La cohésion et la collaboration des équipes seront le maître-mot, les outils digitaux interfacés en seront la clé du succès (découvrez la Talent Experience Plateforme d'EASYRECRUE).

#10. Soyez IAnnovant

En 2020, n’ayez plus peur d’être innovant et de casser un peu des codes. L’intelligence artificielle en est un exemple concret qui semble séduire une majeure partie des DRH, qui se disent persuadés qu’elle pourrait faciliter leur quotidien. Pourtant 14 % s’y sont vraiment mis. Peur du changement, manque de qualification, algorithmes vus comme des boîtes noires, de nombreux freins persistent alors que les avantages sont nombreux. En matière de recrutement notamment, outre le gain de temps dans la présélection des candidatures, l’IA est un excellent moyen – contrairement aux idées reçues – d’ouvrir le champ des possibles et d’inclure plus de diversité dans les profils qui n’auraient pas passer la barrière du CV. Pourquoi ? Parce qu’une IA peut limiter les biais cognitifs qui orientent, parfois à mauvaise escient, les décisions du recruteur.

>> Découvrez notre eBook sur l'intelligence artificielle dans le recrutement.

#11. Soignez votre marque employeur et partagez vos valeurs

Selon une étude Indeed, 68 % des sondés se déclarent prêts à décliner une offre d’emploi si la marque employeur de l’entreprise ne correspond pas à leurs attentes. Le meilleur signe de cette inversion des pouvoirs entre recruteurs et candidats est la tenue même des entretiens pendant lesquels les recruteurs sont de plus en plus questionnés sur les valeurs de l’entreprises et la façon dont elles sont mises en œuvre au quotidien. Alors soyez à la hauteur et mettez en place une véritable communication RH pour mettre en avant vos équipes, vos processus (utilisez la vidéo par exemple, très appréciée des candidats) et ne négligez pas les réseaux sociaux pour valoriser vos actions. 

2020 - Vers une image employeur authentique

marque employeur

#12. Proposez une expérience candidat différente

Vos candidats aspirent à la simplicité et à la fluidité des processus. C’est pourquoi vous devez revoir votre parcours de recrutement. Est-ce facile de trouver des informations et une offre sur votre site carrières ? Quelques clics suffisent-ils ? Enfin le suivi des candidatures est bien assuré par vos équipes et les étapes à suivre clairement définies ? Si vous avez répondu oui à ces trois questions alors vous êtes sur la bonne voie, si non, trouvez vite les bonnes solutions pour y remédier et ne pas perdre de candidats. Optez par exemple pour un chatbot pour orienter les candidats sur vos espaces carrières et facilitez l’acte de candidature. Oubliez les formulaires trop longs et la création de compte qui ne font que décourager les candidats. 

#13. Donnez du feedback !

Toujours selon l'étude Indeed, 65 % des candidats citent la rapidité des réponses obtenues comme facteur majeur de la confiance qu’ils portent aux services RH, sachant que moins d'une entreprise sur deux répond sous moins d'un mois selon le baromètre EASYRECRUE. La culture du feedback devrait donc rayonner dans votre entreprise depuis les processus de recrutement jusqu’au management de proximité. Autant que faire ce peu, les équipes de Talent Acquisition se doivent d’effectuer des retours auprès de tous les candidats ! Une réponse personnalisée ou a minima un mail automatique pour annoncer un refus, devrait contribuer à valoriser votre expérience candidat.

#14. Mettez-vous en quête des soft-skills

Pourquoi autant d’engouement autour de ces compétences douces ? Selon l’étude « LinkedIn's 2019 Global Talent Trends », 89 % des erreurs de recrutement concernent un salarié qui n’avait pas les soft skills nécessaires au poste. En effet, elles sont la réponse à l’obsolescence des compétences techniques et à la diversité des équipes. Les soft-skills, ont déjà tracées leur route depuis quelques années avec la valorisation notamment des profils atypiques mais les vieilles habitudes (diplômes, expériences similaires) freinaient jusqu’à présent leur développement accru. En 2020, il s’agirait de les abandonner pour considérer le potentiel plutôt que l’acquis et ainsi faire face à la guerre des talents. Faut-il attendre la perle avec 2 ans d’expérience ou former un talent pendant 2 ans ? L’important est de se poser les bonnes questions…

#15. Passez au recrutement digital

Identifier les soft-skills le plus tôt possible dans le processus de recrutement n’est pas une mince affaire car soyons clair, ce n’est pas le CV qui va vous en apprendre plus sur l’adaptabilité, l’empathie ou encore la pensée critique d’un candidat. Les solutions digitales qui émergent petit à petit dans les organisations s’appuient, pour les identifier, sur la vidéo comme l’entretien vidéo différé par exemple et sur l’intelligence artificielle pour guider les recruteurs dans leur choix et réduire les biais cognitifs, et pour les évaluer sur des tests résolument modernes et digitaux. De plus, en automatisant vos tâches chronophages comme la prise de rendez-vous en ligne, les solutions digitales vous libèrent du temps pour les interactions directes avec les candidats.

#16. Maintenez le lien avec vos candidats

Ce n’est pas parce qu’un candidat n’est pas votre talent d’aujourd’hui qu’il ne sera pas celui de demain. Dans un contexte de tension de l’emploi notamment chez les cadres et pour certaines professions, créer du lien et maintenir une relation durable avec vos candidats est essentiel. Pour nourrir cette relation, le contenu est le nerf de la guerre. Optez par exemple pour des outils de talent nurturing pour structurer votre stratégie de contenu. Il s’agit en cela de conserver un vivier actif afin d’être plus réactif pour vos recrutements à venir.

2020 - Talents : quand compétences rime avec croissance

faire grandir les collaborateurs

#17. Cartographiez vos compétences

La compétence a été le moteur de la réforme de la formation professionnelle car elle est l’essence même de la performance des entreprises et que, de manière plus globale il faut, dès à présent, s’outiller pour lutter contre l’obsolescence des compétences. Cela passe donc par un référencement de celles dont vous disposez en interne, de celles dont vous aurez besoin demain pour donner un but et une direction à votre GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences). Le sous-jacent : des méthodes d’évaluation efficaces. L’objectif : offrir des perspectives d’évolution à vos collaborateurs et anticiper vos recrutements (départ en retraite, mobilité, absence de profils clés, etc.). Par exemple, si vous travaillez dans un environnement international, une cartographie des niveaux de langue peut vous permettre d’identifier les collaborateurs à former pour qu'ils atteignent le niveau requis. Vous augmenterez ainsi leur confiance en vous à développer leurs compétences, et par là même leur employabilité.

#18. Faîtes évoluer vos collaborateurs 

Même si l’entreprise est perçue aujourd’hui comme un lieu de passage, une étape comme une autre dans un parcours professionnel, un tremplin dans une carrière, il n’en demeure pas moins que la majorité des collaborateurs aspirent tout de même à connaître une progression en interne. Qu’il s’agisse d’une mobilité verticale (hiérarchique), horizontale (autre poste) ou géographique, vous vous devez de leur offrir une visibilité sur les opportunités en interne. Gain de temps, réduction des coûts de recrutement, la mobilité interne est une source de talents non négligeable qui n’est pourtant que très peu sollicitée. Sans compter que dans votre démarche marketing RH, elle contribuera fortement à vous aider à atteindre vos enjeux en matière de rétention et de fidélisation des collaborateurs. 

#19. Donner du sens à vos projets (et à votre recrutement)

Il est depuis plusieurs années le numéro 1 du classement de la motivation des collaborateurs pour venir travailler mais aussi naturellement pour changer de job : l’intérêt des missions et le sens. En effet, 75 % des jeunes entre 18-34 ans affirment qu’il est déterminant pour eux d’exercer une activité professionnelle qui les passionne (Domplus). Ce sens, on le retrouve aussi dans le recrutement car les candidats ont repris le pouvoir et ils attendent des entreprises des processus transparents, plus humains et personnalisés. Ils veulent pouvoir se projeter dans leur futur quotidien, comprendre les missions et l’impact que celles-ci auront sur l’entreprise au niveau global.

#20 Cultivez le bonheur et la gentillesse

Et si les RH n’était en fait qu’un cercle que l’on vous souhaite vertueux ? Vos collaborateurs sont heureux, ils travaillent bien, votre entreprise performe, elle est reconnue sur le marché, votre attractivité grimpe, les candidats ont envie de travailler chez vous, vous recrutez les meilleurs, votre entreprise performe. C’est un cycle sans fin qui peu malheureusement très vite se gripper – saison oblige. Il suffit souvent d’un élément perturbateur et l’équilibre se perd. Alors c’est donc sans doute la plus complexe mais la plus importante des résolutions. Cultivez le bonheur, le vrai, pas une culture superficielle basée sur ce qui finalement ne compte pas : des mots creux, des tables de pingpong, des fruits frais ou une cantine bio (quoique...). Si vous ne voulez pas pour autant en oublier vos objectifs de productivité, vous serez surpris (ou non) d’apprendre que l’une des clés du "bien travailler" est de "bien travailler ensemble", dans la bienveillance et la gentillesse (à lire : Le secret bien gardé des équipes les plus productives : la gentillesse). À bon entendeur. 

Alors quelles seront vos résolutions prioritaires ?

Si vous souhaitez en savoir plus ou aborder d’autres sujets qui vous intéressent pour 2020, n’hésitez pas à nous en faire part.

Crédit photos : iStock

Posté par Julie Atlan
le 16 janvier 2020

Catégories
innovations RH , Article , stratégie de recrutement

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action