les chatbots dans le recrutement et leurs avantages

Recrutement : 4 raisons d'adopter un chatbot

En matière de digitalisation, les ressources humaines tentent elles aussi d’être à la pointe de l’innovation. L’une des dernières technologies utilisées par les entreprises pour attirer de nouvelles recrues est le chatbot. Vous avez très probablement déjà croisé la route de l’un d’entre eux sur un site de vente en ligne ou sur le site internet d’un aéroport. Alors comment ça marche ? En quoi un chatbot peut-il aider à recruter ? Lumière sur les avantages de ce nouveau venu dans l'univers RH.

Le mot « chatbot » est issu de la contraction de deux mots anglais « chat » (chater, discuter) et « bot » (pour « robot »). Cependant, rien à voir avec un robot physique, le chatbot est un algorithme, un robot conversationnel composé d’une interface de messagerie instantanée (sms, messenger, etc.). Et cette technologie ne date pas d’hier mais des années 50 ! Principalement utilisés comme interface de relations clients, les chatbots effectuaient alors des tâches automatiques et arrivaient à répondre aux requêtes des utilisateurs en analysant la sémantique des mots.

Aujourd’hui, les chatbots nouvelle génération sont beaucoup plus performants. Fruit de l’intelligence artificielle, ils apprennent dorénavant par eux-mêmes, au fur et à mesure de leurs interactions avec les utilisateurs : c’est ce que l’on appelle le « Machine Learning Process » (en français le processus d’apprentissage automatique). Prise en compte du contexte, interactions plus variées, échanges plus longs sont notamment les nouveaux avantages de ces « robots autodidactes ». 

Ils s'invitent depuis peu dans l'univers RH mais quels sont véritablement les avantages de ces chatbots en matière de recrutement ?

#1. Rendre le recrutement plus humain

C’est l’une des principales critiques entendues quand on parle de digitalisation dans le milieu des ressources humaines : la déshumanisation du recrutement. Et pour cause, il est par exemple possible de trier automatiquement des centaines de CV grâce à l’intelligence artificielle. Gain de temps et d’efficacité, si les avantages sont évidents, certains craignent que l’aspect humain ne passe à la trappe. Toutefois, les outils digitaux dédiés au recrutement comme l’entretien vidéo différé apportent, jour après jour, la preuve du contraire. Qu’en est-il pour les chatbots ?

Humaniser le recrutement, c’est justement le pari que s’est lancé Neoh Conseil, un cabinet de conseils en RH qui appartient au groupe 3X Consultants. Cyril Hijar, directeur marketing du groupe, explique que sa société a développé un chatbot afin de proposer une expérience « plus humanisante » aux candidats qui ne sont plus livrés à eux-mêmes. Le robot les guide lors des premières étapes du processus de recrutement en fonction de leur profil et pose ainsi les bases d’une expérience candidat personnalisée et positive.

#2. Se mettre au service des candidats

Tout au long du processus de recrutement, les candidats sont à la recherche d’informations concernant l’offre et l’entreprise. Et quoi de mieux qu’un chatbot disponible 24 heures sur 24 comme interface ? Il garantit ainsi une plus grande flexibilité et d’un gain de temps aussi bien pour les candidats que pour les recruteurs. Premier échange entre le candidat et l’entreprise, cet assistant virtuel permet d'une part de les guider sur le site corporate – ou carrières – en fonction de leurs attentes et des informations recherchées, mais également de répondre à leurs différentes questions avec un enjeu principal : la réactivité.

#3. Faciliter le sourcing

Le sourcing est l’étape la plus chronophage dans le processus de recrutement. C’est justement là que le chatbot révèle tout son potentiel. Selon le profil de son interlocuteur, le robot partage les bonnes informations avec les candidats potentiels. Celui-ci peut même disposer l’une fonctionnalité qui lui permet de poser des questions au visiteur intéressé. En fonction des réponses, il peut alors enclencher la prochaine étape du recrutement en demandant l’envoi d’un CV ou en proposant la participation à un entretien vidéo différée. Sa capacité à gérer de front un grand volume de conversations est également un atout majeur pour ce nouvel outil RH. Résultats ? Une meilleure pré-qualification des candidats et un gain de temps indéniable pour l’équipe de recrutement qui reprend la main sur un processus de recrutement optimisé.

#4. Valoriser l’image de l’entreprise

Le dialogue avec un chatbot offre une expérience ludique et originale. En plus de répondre sur un ton informel, l’agent conversationnel peut utiliser des émoticônes et des gifs : cela détend l’atmosphère et permet de gagner la confiance des candidats. Ces personnages virtuels véhiculent ainsi une image positive et dynamique de l’entreprise qui en profite pour valoriser sa marque employeur.

Et cela tombe bien, la génération qui arrive sur le marché du travail apprécie les entreprises tournées vers l’avenir. D’après l’étude La Grande InvaZion menée par BNP Paribas et The Boson Project, à poste égal, la génération Z privilégiera une entreprise innovante (22%) et fun (25%).

Définitivement, le chatbot apparaît comme un réel plus dans le recrutement, que ce soit côté candidats ou entreprises. Mais que les candidats non adeptes des agents virtuels se rassurent : aucun privilège ne sera accordé aux personnes ayant dialogué avec le chatbot, le choix final restant entre les mains d’un recruteur… humain !

cta chatbot demo

Posté par Julie Atlan
le 26 octobre 2017

Catégories
chatbot recrutement , innovations RH , Article

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos derniers articles

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action