automatiser les taches a faible valeur ajoutee

Recruteurs : automatisez vos tâches à faible valeur ajoutée

Y voir clair parmi des centaines de candidatures, garantir des feedbacks réactifs pour tous les candidats, appeler les retenus pour les présélectionner et les rencontrer malgré des agendas chargés... Et si vous pouviez enfin automatiser toutes ces tâches à faible valeur ajoutée et tirer parti au mieux de la digitalisation des processus de recrutement ? Retour sur notre webinar qui a eu lieu la semaine dernière, consacré à cette problématique majeure.

Selon l’étude LinkedIn sur les grandes Tendances du recrutement 2018, les nouvelles priorités pour les recruteurs seraient la diversité, la mise en place de nouveaux outils d’entretien et la gestion des données. Si certains ont déjà lancé le mouvement sur ces sujets, d’autres sont conscients de leur importance et jugent qu'ils devront s'y investir dans les mois à venir. Quant à l’intelligence artificielle, elle peine un peu à se développer, ceci sans doute car elle soulève encore de nombreuses interrogations sur sa pertinence et son efficacité. Pourtant s’engager sur ces différentes voies nécessite du temps, un temps que vous, recruteurs, n’avez pas toujours.

#1. La multiplication des tâches du recruteur

Si l'on ouvre l’agenda d’un recruteur, on comprend à quel point celui-ci doit jongler avec tout un tas de tâches, très diverses certes  c’est ce qui fait la richesse du métier – mais dont certaines sont particulièrement chronophages. Publication d’annonces, tri de CV, administration des candidatures sur l’ATS, planification d’entretiens, contrats à rédiger… et autant de chances de perdre un candidat en cours de route, à tout instant, par un simple manque de réactivité. Mais peut-on vraiment l'en blâmer ?

D’autant qu’aujourd’hui, attendre patiemment qu’un candidat postule ne suffit plus. Les pratiques ont évolué vers ce que l’on appelle l’inbound recruiting, un processus complet qui permet d’attirer les candidats plutôt que de les solliciter en leur délivrant des informations en tout genre ; les faisant passer de simples visiteurs sur un site Carrières, à candidats puis employés et, cerise sur le gâteau, au statut d’ambassadeur. Ces nouvelles tâches relatives à l’animation de réseaux, à l’image de marque viennent tout naturellement s’ajouter à votre planning déjà bien chargé.

Image2-3-1

#2. Vers l’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée

L’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée apparaît alors comme une solution essentielle pour donner du rythme aux processus de recrutement et se concentrer sur ce qui importe vraiment : l’humain. De plus, l’automatisation est un gage de qualité dans le traitement des informations et dans leur analyse (ex. avec les KPI), elle peut conforter nos décisions et parfois éviter l’erreur humaine – oublier un rendez-vous, oublier de répondre à un candidat… Ainsi, selon une étude Bodet Software, pour 59 % des entreprises l’automatisation de la ressaisie des candidatures et le suivi des réponses constituent les principales motivations de digitalisation du recrutement. 

À l’origine de la digitalisation des processus de recrutement et de l’automatisation des tâches, il y a les ATS et les logiciels de multiposting qui permettent de gagner du temps dans la diffusion des annonces sur les sites d’emploi. Depuis, d'autres solutions ont vu le jour, comme l'entretien vidéo différé dès 2013. 

#3. De nouveaux outils d’automatisation, du temps gagné

Une solution pour gagner du temps dans le tri et la collecte des CV ? C’est possible. De plus en plus d’entreprises ont adopté un chatbot dans le cadre de leur parcours client. Alors pourquoi ne pas faire de même pour vos candidats. En effet, ces derniers peuvent passer un temps fou à essayer d’y voir clair parmi les offres que vous proposez, à trouver celles qui correspondent à leur profil et à remplir des formulaires à rallonge pour y postuler. En intégrant directement un chatbot sur votre site Carrières qui guide le candidat à travers vos offres et effectue un premier tri à partir de questions déterminantes, vos candidats sont plus engagés (2/3 des candidats se déclarent à l’aise pour échanger avec un chatbot) et vous recevez uniquement les candidatures les plus pertinentes. Le Bot permet également de qualifier les candidatures spontanées qui restent souvent à l’abandon faute de pouvoir les attribuer à une offre précise.

Découvrir le Bot

Une solution pour gagner du temps dans la présélection de vos candidats à la suite du tri de CV ? S’il y a bien une étape qui est particulièrement chronophage pour les recruteurs, c’est bien entendu celle de la présélection, réalisée la plupart du temps par téléphone. Avec la technologie vidéo, il est désormais possible de proposer aux candidats présélectionnés de réaliser un entretien en différé au moment où ils le souhaitent puis un PC ou un mobile. En effet, visionner une vidéo vous permet de gagner du temps, d’évaluer sur d’autres critères au delà d'un simple CV et de réduire vos biais. Car l’entretien vidéo différé est celui qui se rapproche le plus de l’entretien structuré sur la forme comme sur le fond. De plus, une intelligence artificielle appliquée au traitement des vidéos peut vous permettre de favoriser la diversité grâce à l’analyse du contenu verbal et non verbal.

Screen Shot 2018-04-09 at 10.23.27

En savoir plus sur l'entretien vidéo différé easyRECRUE.

Une solution pour gagner du temps dans la planification des entretiens ? Vous avez sélectionné un certain nombre de candidats à la suite de l’entretien vidéo différé. Il est temps maintenant de les rencontrer. Commence alors le casse-tête des agendas : trouver des créneaux qui conviennent à la fois au candidat et à vous, recruteur débordé. Imaginez alors le « Doctolib » du recrutement, une plateforme qui vous permettrait de déclarer vos disponibilités hebdomadaires pour les entretiens et de laisser au candidat le choix de celui qui lui convient le mieux. Synchronisée avec votre agenda professionnel, la solution Planner (disponible dès 2019) vous permettra un matching des agendas pour une prise de rendez-vous plus simple et plus rapide.

#4. Du temps libéré pour vous recentrer sur l’essentiel

Certaines tâches ne peuvent pas être automatisables. En matière de recrutement, il n’y a qu’un humain pour évaluer la compatibilité d’un candidat avec la culture de l’entreprise, pour s’assurer du fit avec l’équipe et le manager mais également pour comprendre les attentes réelles du candidat relatives au poste. C’est le cas de la négociation des conditions d’embauche (salaires, avantages, horaires…). Toutes ces missions de décryptage, de conviction, pourront enfin se voir revalorisées : passer plus de temps à rédiger vos contenus (offre, site carrière, réseaux sociaux), rencontrer un plus large panel de candidats, passer plus de temps avec eux en entretien face-à-face, sans oublier de calculer et d’analyser vos KPI !

Pour revoir notre webinar, retrouvez gratuitement le replay ici !

New call-to-action

Crédit photos : iStock

Posté par Julie Atlan
le 6 décembre 2018

Catégories
Evènement , automatisation , entretien vidéo différé , chatbot

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos derniers articles

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action