candidats vs recruteurs regards differents.jpg

Processus de recrutement : candidats VS recruteurs

Que ce soit du côté du recruteur ou du candidat, l’expérience de recrutement n’est pas perçue de la même façon. RegionsJob a réalisé une enquête auprès des deux parties prenantes pour comprendre quelles étaient les différences de vision lors des étapes du processus de recrutement. 14 129 candidats et 354 professionnels des Ressources Humaines ont partagé leur ressenti. Découvrez ce qui ressort de cette enquête !

#1 Candidats vs Recruteurs : quels critères pour créer un fit ?

Du côté des candidats, trois critères apparaissent en tête de résultat dans le choix de l’entreprise qu’ils choisissent d’intégrer :

  • le cœur d'activité (75 %) ;
  • les valeurs de l'entreprise (54 %) ;
  • la proximité géographique.

Du côté des recruteurs, on retrouve une vision positive et assez similaire aux candidats. Les trois critères de sélection qui priment sur le reste sont :

  • L'expérience du candidat et son parcours (66 %) ;
  • le savoir-être et la personnalité - soft skills (23 %) ;
  • les diplômes - hard skills (7 %).

#2 Candidats vs Recruteurs : la diffusion des annonces, on en est où ?

2017, feu les Jobboards ? Que nenni, 95 % des candidats et 82 % des recruteurs y ont recours et considèrent ce support comme premier lieu de rencontre. Ils devancent très largement Pôle emploi qui ne répond plus vraiment aux attentes de l’un comme de l’autre (manque d’intuitivité, de segmentation, parcours de candidature peu agréable et chronophage, …).

Si c’est le premier lieu de rencontre entre l’offre et la demande, c’est aussi un lieu où faire sa veille pour l’un comme pour l’autre. Les « jobboards » ont la faveur des candidats et des recruteurs : 64 % des candidats et 86 % des professionnels des RH les utilisent pour obtenir des renseignements.

Le recrutement Mobile, le social recruiting sont également des tendances à surveiller sérieusement !

Sur le sujet, c'est une victoire candidats et recruteurs, les deux partagent une vision commune !

#3 Candidats vs Recruteurs : l’entretien d’embauche, top ou flop ?

L'entretien d'embauche est le moment le plus important du processus de recrutement car le candidat et le futur employeur se rencontrent. L'objectif de cet entretien est pour l'employeur de vérifier l'adéquation entre les compétences du candidat et ses besoins pour le poste à pourvoir et pour le candidat, de comprendre si les missions et l'équipe correspondent à ses attentes et compétences. Il semblerait que l'expérience ne soit pas vécue de la même façon.

Dans le cadre de l'enquête, la question « Quelles sont les informations que vous attendez le plus en entretien ? » a été posée aux candidats pour comprendre leurs attentes. 

Voici leurs réponses  :

  1. Des détails sur la mission (91,5%) ;
  2. Un salaire transparent et cohérent  (52,5 %)
  3. Les possibilités d’évolution à court, moyen et long-terme (47,6%)
  4. Des informations sur les KPI (46,5%)
  5. Des informations sur l'équipe et la vie en entreprise (39%)
  6. Des informations sur la culture d’entreprise (36,5%)
  7. Une vision des avantages (18%)
  8. Des informatiques logistiques : lieu de travail, déplacements, horaires... (10%)

Aux recruteurs, on a posé la question : « Qu’est-ce qui vous énerve le plus chez les candidats en entretien ? » et ces derniers ont répondu :

  1. Quand ils posent des questions uniquement sur les congés, la rémunération ou les tickets restaurant (33,3%) ;
  2. Quand ils viennent au rendez-vous sans l'avoir préparé (26,2%) ;
  3. Quand ils arrivent en retard (22,2%) ;
  4. Quand ils sont trop prétentieux (17,2%) ;
  5. Quand ils sont trop timides ou stressés  (1,1%).

Les recruteurs sont particulièrement agacés lorsqu'un candidat s’intéresse uniquement aux avantages sociaux proposés par l’entreprise plutôt qu’à la mission ou à l’entreprise elle-même. Cela montre également qu'un candidat qui leur plaît réellement est sujet est à être revalorisé s'il est compétent, préparé et qu'il a une aptitude forte à la négociation motivée par la rareté de son profil ou par assurance. 

  1. Si un(e) candidat(e) a un profil qui m'intéresse vraiment, je peux lui proposer plus que ce qui est prévu (35,2%)
  2. Quand un candidat négocie, c'est un bon signe de confiance, il y a toujours une marge importante de négociation (11,7%)
  3. Il n'y a pas de négociation possible (7,3%)

Les candidats quant à eux souffrent en règle générale d'un manque de transparence général sur le poste et la vie en entreprise. 

#4 Candidats vs Recruteurs : Le Feedback dans tout ça ?

Beaucoup de recruteurs ne prennent pas le temps de faire un feedback candidat par manque de temps, de courage ou de ressources pour les candidats refusés. Pourtant, l’absence de feedback candidat ébranle votre marque employeur.

Selon un rapport Linkedin de 2015, 41% des candidats reçoivent un feedback sur leur entretien, alors qu’ils sont 94% à désirer en recevoir un. C'est moins d'un candidat sur deux ! Pourtant, lorsque vous faites un feedback à un candidat, il comprend le rejet de sa candidature et s'améliorera pour les prochains et aura une très bonne image de votre société.

#5 Candidats vs Recruteurs, comment parler le même langage ?

Les résultats de l'enquête montrent que les candidats sont en attente de transparence lorsqu'ils postulent à une offre. De l'autre côté, les recruteurs aimeraient que les candidats fassent preuve de plus de sérieux dans leur démarche. Dans un second article, nous vous expliquerons comment améliorer votre processus de recrutement pour partager la même vision que le candidat. 

New Call-to-action

Crédit photo : iStock

Posté par Jessica Dent
le 28 mars 2017

Catégories
budget recrutement , expérience candidat , Article

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action