candidat_recruteur_mains.jpg

Les candidats changent et les recruteurs aussi !

71% des français sont aujourd’hui équipés d’un ordinateur portable et 50% d’un smartphone. Un chiffre qui atteint les 96% et 90% pour les étudiants et jeunes diplômés selon une étude menée par l’EDHEC NewGen Talent Centre et JobTeaser.com. Rien d’étonnant donc si les candidats postulent désormais n’importe quand, n’importe où et sur tous supports ! Mais ce ne sont pas les seuls… les recruteurs passent également en mode 2.0. Selon une enquête Towers Watson, une entreprise sur trois prévoit d’augmenter ses investissements dans les technologies RH.

La preuve avec l’entretien vidéo différé

Largement répandu aux Etats-Unis, l’entretien vidéo différé conquiert désormais la France. Sans remplacer l’entretien physique, cette nouvelle forme de recrutement facilite le rapprochement entre candidats et recruteurs en réalisant une présélection plus fluide et plus rapide des candidatures. Une méthode qui valorise davantage les compétences des candidats.
En pratique, le recruteur personnalise sur easyRECrue® un questionnaire auquel les candidats sont invités à répondre en vidéo, avec leur webcam. Les vidéos reçues sont ensuite centralisées sur l’interface du recruteur qui peut les comparer de manière collaborative avec son équipe et retenir ainsi les meilleures candidatures.

Les résultats de l’enquête EASYRECRUE

Lancée en septembre 2013, la société EASYRECRUE dévoile les premiers résultats de son enquête sur l’utilisation de l’entretien vidéo différé par les recruteurs et candidats.

 

Infographie

 


New Call-to-action

Posté par Priscilla Cavrois
le 12 novembre 2014

Catégories
entretien vidéo différé , Infographie

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action