Enfant levant le pouce avec un trophée

Grandes écoles et universités : 5 raisons d'utiliser l'entretien vidéo différé

Vous êtes de plus en plus nombreuses à jouer sur le terrain de l’enseignement supérieur ! Grandes écoles, universités, en France mais aussi à l’étranger, toutes à la recherche des talents de demain. Ces talents que vous allez devoir façonner, former, préparer à l’entrée dans la vie professionnelle pour en faire les meilleurs candidats possible face aux entreprises. Ils devront répondre non seulement à vos exigences en matière de compétences mais surtout de qualités humaines. Pourtant, il n’est pas facile de les identifier, de les attirer – quid de votre réputation – de les sélectionner et de les retenir ! La compétition fait rage et il vous faut être toujours plus innovant, plus digital, pour aller plus vite, plus loin, mais aussi dans le vent des pratiques des entreprises. C’est le moment de songer à intégrer l’entretien vidéo différé à vos processus d’admissions et de coaching. Voici 5 bonnes raisons  à observer attentivement.

#ADMISSIONS. Avec l’entretien vidéo, votre processus devient better, faster, stronger

Le processus d’admission est pour vous ce long chemin vers la constitution de supers promotions pour des programmes de plus en plus tournés vers l’international. Un nouveau défi avant chaque rentrée que de sélectionner les meilleurs étudiants sur l'ensemble des dossiers de candidature reçus. D’autant qu’un dossier papier à lui seul ne suffit pas. Vous voilà alors lancé dans la chronophage présélection qui s’articule autour des nombreux mails pour organiser les échanges téléphoniques et les entretiens de visu, qui vous permettront de valider les acquis et la motivation de chacun. Tâche qui s’avère bien plus complexe lorsque les candidats sont loin. Car pour faire face à la concurrence mondiale, les étudiants étrangers sont devenus pour vous une cible privilégiée. Alors si on avait la solution pour vous ? Celle qui simplifierait toutes ces étapes ?

  1. Gagner du temps

time.png

Optimiser son temps, ce challenge n’épargne personne ! Il se résume en une problématique simple : comment être plus efficace dans ses actions quotidiennes et revaloriser le temps gagné sur des tâches à valeur ajoutée ? Pas facile quand on reçoit un important volume de dossiers d’admission et qu’il faut retenir les meilleurs étudiants. Avec l’entretien vidéo différé, la phase de présélection prend une toute autre dimension. Trois étapes suffisent : vous créez un questionnaire personnalisé sur la plateforme easyRECrue, vous invitez les étudiants à réaliser un entretien vidéo différé, en parallèle de leur dossier d’admission, et vous visionnez l’ensemble des entretiens réalisés quand vous le souhaitez. Fini les heures passées à tenter de joindre vos candidats, fini les heures au téléphone à poser systématiquement les mêmes questions. Avec easyRECrue, vous diminuez votre temps de présélection de près de 50 % ; c’est simple, rapide et innovant ! Cela vous laissera ainsi plus de temps à consacrer aux meilleurs étudiants pour la suite du processus.

  1. Améliorer la qualité de vos étudiants

graduates.png

Il serait si simple de céder à la tentation de sélectionner les étudiants présentant les meilleurs dossiers – CV et lettre de motivation bien léchés. Pourtant, passés les concours d’admission pour les grandes écoles, les étudiants ne sortent-ils pas plus ou moins du même moule ? Et pour ceux qui auraient emprunté des chemins alternatifs, vous auriez tendance à ne pas accorder vos faveurs à ces profils atypiques qui ne rentrent pas dans les cases. Ils pourraient pourtant être des perles rares. Car ce qui va vraiment faire la différence, c’est la personnalité de chacun, la démonstration d’une motivation certaine, d’un état d’esprit qui sera en adéquation avec votre établissement. Avec l’entretien vidéo, place à l’identification des soft-skills dès la phase de présélection. Vos futurs étudiants ne se cachent plus derrière l'expression écrite de leur motivation puisqu'ils doivent l’exprimer face caméra ! Votre jugement s’appuie alors sur des faits objectifs. Vous pourriez même vous faire surprendre par certains...

  1. Oublier les frontières

Parce que les processus d’admissions ne sont pas réservés aux seuls étudiants nationaux, bien au contraire, l’organisation des entretiens de sélection se heurte à un problème supplémentaire : le décalage horaire. Car s’il n’est déjà pas facile de joindre vos étudiants locaux au bon moment, comptez plus du double de temps – et d’énergie – pour entrer en contact direct avec les étudiants hors des frontières. Avec l’entretien vidéo différé, qu’importe le fuseau horaire, l’exercice est le même. Cette contrainte devient même une opportunité ! Plus de rendez-vous à distance tôt le matin ou tard le soir, le différé permet d'une part aux étudiants du monde entier de passer leur entretien au moment propice – sans contrainte technique avec la technologie SaaS – et d'autre part au responsable des admissions de les visionner quand bon lui semble. Grâce à la vidéo, pas de surprise le jour de la rentrée de recevoir un étudiant différent (eh oui, il semblerait que cela arrive…). Recruter des étudiants étrangers devient un jeu d’enfant. D’autant qu’en digitalisant votre processus d’admission, vous renvoyez cette image innovante qui pèse dans la balance de l’attractivité des candidats.

Lire notre article « Attirer les étudiants étrangers : le défi des écoles et universités »

processus-admissions.jpg

#COACHING. Avec l’entretien vidéo, vous préparez vos étudiants pour demain !

Quelle école n’est pas aujourd’hui dotée d’un département ou d’un service carrières. En effet, "l’approche pédagogique n’aurait que peu de valeur si elle n’était mêlée à l’approche professionnelle" nous confie Natasha Ratiarison, consultante carrière chez Audencia Business School. Car c’est la finalité de toute école de préparer au mieux ses étudiants à s’insérer dans la vie professionnelle. Ainsi, c’est en offrant la possibilité à chacun d’être guidé, d’être entraîné, d’être soutenu et conduit sur la route des entreprises, que les écoles pourront valoriser leur apprentissage et leur rôle de médiatrices. Mais comment faire pour accompagner autant d’étudiants ? Et comment être le plus pertinent possible face à un univers professionnel en perpétuelle évolution ? Une fois de plus, nous avons la solution.

  1. Digitaliser l’accompagnement des étudiants

meeting.png

Accompagner un grand nombre d’étudiants nécessite d’être bien staffé mais aussi de disposer des bons outils qui vous permettront d’être plus efficaces dans vos sessions de coaching. Qu’elles soient organisées de manière individuelle ou collective (workshop, bootcamp…), elles ont pour objectif de préparer à la recherche d’emploi et aux entretiens qui en découlent ; et ainsi d’adopter les bonnes pratiques et les bons réflexes. Alors quoi de mieux que de s’entraîner en situation réelle. Avec l’entretien vidéo différé tout le monde peut s’exercer. Il permet aux étudiants de se voir, de prendre conscience de l’image qu’ils renvoient, de la façon dont ils s’expriment et surtout de prendre du recul ! Pour cela rien de plus simple, vous créez un questionnaire type sur la plateforme easyRECrue, vous invitez les étudiants à passer l’entretien différé puis vous débriefez ensemble après visionnage respectif. Vous les préparez ainsi à être de meilleurs candidats pour les entreprises qu’ils viseront demain.

  1. Préparer aux outils utilisés par l’entreprise

video-call (1).png

Demain, nombreux sont les étudiants qui se retrouveront confrontés aux nouveaux outils mis en place par les entreprises pour digitaliser leur processus de recrutement. Alors pourquoi ne pas leur donner l’opportunité de s’y préparer dès leur formation supérieure ? L’entretien vidéo différé a trouvé sa place dans les grands groupes comme dans les acteurs de l’économie start-up. Parce qu’il permet de rythmer un processus de recrutement, de détecter les soft skills et ainsi les meilleurs talents, il se pourrait bien qu’ils deviennent un réflexe pour les équipes de talent acquisition. L’exercice peut s’avérer stressant pour certains, déroutant pour d’autres. En tant qu’école/université, vous avez tout intérêt à opter pour cet outil au sein de votre career center. Un vrai plus pour se différencier et présenter les meilleurs candidats à la sortie (ou pour vos programmes d'alternance).

Pour aller plus loin ? L’entretien vidéo différé peut favoriser la mise en relation avec les entreprises partenaires. En effet, les équipes "carrières" ou "relations entreprises" tissent des liens forts avec ces dernières – il s’agit notamment d’une vraie spécificité française – car elles sont pourvoyeuses de leurs talents de demain. Cela leur permet également de placer les étudiants (stagiaires, alternants), un peu à l'image des cabinets de recrutement. En proposant aux entreprises la possibilité de visionner les entretiens d’étudiants choisis pour tel ou tel poste, l’établissement fournit un service de qualité, innovant, et qui permet d’aller plus loin qu’un simple CV.

Cerise sur le gâteau ? Une enquête menée auprès de 7 124 candidats qui ont réalisé un entretien vidéo différé révèle que l'expérience, inédite pour la grande majorité d'entre eux, est largement plébiscitée - plus de 80 % soulignent à cet effet le côté pratique de la solution. Sans oublier que l'image de l'école ou de l'université concernée est également valorisée par l'utilisation de cette solution innovante.

Découvrez dès à présent les success stories de l'EMLYON et de l'ECAM, et très bientôt, retrouvez l'interview complète d'Audencia sur comment l'école a intégré l'entretien vidéo différé à son career center.

Alors, êtes-vous prêts à passer à l'entretien vidéo différé ? Demandez une démonstration de notre solution, nos experts prendront rapidement contact avec vous.

Demandez une démo

Posté par Julie Atlan
le 20 mars 2018

Catégories
écoles et universités , entretien vidéo différé , Article

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actu RH par Email

New Call-to-action

Nos derniers articles

Nos ressources

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action