iStock-177820051

Comment faire un état des lieux de sa marque employeur ?

Que vous le vouliez ou non, votre entreprise est vue au travers de votre marque employeur. Que ce soit pour vos candidats, vos concurrents ou vos collaborateurs, toutes les actions publiques impliquant votre entreprise établissent votre marque employeur. Alors, pour attirer les meilleurs talents et convaincre les plus indécis, prenez le temps de faire votre état des lieux sur ce sujet. Pour cela, Easyrecrue et Jobteaser vous ont préparé un programme en 5 étapes. C’est parti !

 Voir le replayTélécharger les slides

#1. Faire un benchmark concurrentiel

Commencez par observer votre écosystème, ce qui s’y fait, bien ou mal. Quels sont les arguments des vos concurrents par exemple ? L’idée n’est pas de copier ce qu’ils font mais d’observer leur mode de communication et les arguments qu’ils avancent. Prenez aussi exemple sur les grandes entreprises et sur ce qu’elles mettent en place pour leurs salariés, vous trouverez peut-être de bonnes idées.

Demandez-vous aussi si votre expérience candidat est engageante. Un récent baromètre - l'expérience candidat sur les sites carrières - que nous avons publié prouve qu’au sein du SBF120 le temps requis pour postuler sur un site carrière est encore bien trop long. Par ailleurs la plupart des entreprises font un retour très tardif aux candidats, rarement personnalisé. Deux mauvais points pour leur marque employeur. Il existe pourtant des outils permettant d’automatiser la plupart de ces tâches comme un chatbot dédié au recrutement sur le site carrière.

#2. Connaître vos cibles et ce qui les attire

Penchez-vous sur ceux qui constituent votre entreprise. Pouvez-vous en dégager plusieurs grandes catégories de postes ? Il ne s’agit pas d’enfermer vos collaborateurs dans des cases mais plutôt d’identifier des tendances que vous pourriez cibler plus précisément. Avez-vous une grande part de juniors ? De tech ? Voire d’internationaux ? Identifiez bien ces différentes cibles car elles correspondent aussi à vos futurs candidats. Vous serez ainsi mieux en mesure de vous adresser à eux.

#3. Définir votre stratégie RH

Il est temps pour vous d’étudier de près vos processus RH. Fort de ce que ce vous avez appris dans le #1, penchez-vous sur ce que vous faites et ce que vous ne faites pas. Quels sont vos éléments différenciateurs ? Avez-vous mis en place des outils pour vous démarquer des autres ? Est-ce en accord avec votre marque employeur ? Posez-vous toujours la question de savoir si les candidats voient votre entreprise sous son meilleur jour du premier coup d’œil. Les entretiens vidéo différé peuvent par exemple moderniser une image employeur.

Pensez notamment à impliquer les managers dès les débuts du process de recrutement. Ils sont également garant de votre marque employeur. Ils peuvent surtout éviter les « erreurs de casting » en apportant un avis éclairé sur l’intégration possible ou non d’un candidat au sein de l’équipe. Une fois cette introspection terminée, demandez-vous ce que vous pouvez changer dans vos habitudes pour adhérer plus fermement à la marque employeur de votre entreprise.

#4. Mener une étude interne

Vos équipes, mais aussi vos dirigeants, sont des bons ambassadeurs de votre marque employeur. Pour revenir sur les catégories que vous aviez identifié en #2, formez un échantillon de collaborateurs parmi celles-ci pour tenter d’établir un profil « type » pour chacune. Demandez-vous surtout comment attirer ces profils, par quels médias, avec quel discours.

Prenez le temps d’interroger les dirigeants de l’entreprise pour comprendre quelle marque employeur veulent-ils créer, quelle direction veulent-ils prendre. Devez-vous être reconnus pour vos actions en interne, pour la satisfaction de vos employés, pour votre présence sur les réseaux ? Ce sont sur ces éléments que vous pourrez vous appuyer pour développer la marque employeur.

#5. Interroger tous vos collaborateurs

Pour finir, n’hésitez pas à impliquer tous les collaborateurs dans le process de réflexion. De quoi sont-ils satisfaits, que devez-vous améliorer ? Ces éléments peuvent vous donner de bonnes idées sur ce que vous pouvez avancer auprès de vos candidats et dans vos communications externes.

Vous pouvez également faire appel à des entreprises spécialisées dans les classements (Happy At Work, Great Place To Work, Gallup…) qui pourront vos donner des éléments précis d’amélioration mais également légitimer vos actions à travers divers classements reconnus.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à voir le replay de ce webinar et/ou télécharger les slides de présentation.

Voir le replay      Télécharger les slides

Posté par Raoul Villeroy
le 20 juin 2019

Catégories
Evènement , marque employeur , webinar , Pour bien débuter

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action