kactus success story

L’entretien vidéo, c’est aussi pour les start-up ! La preuve chez Kactus

Trois questions à Anne-Sara Budowniczy, fondatrice de Kactus, qui a accepté de nous expliquer pourquoi l’entretien vidéo, ça marche aussi dans les start-up. Comme dans de nombreuses petites structures, elle endosse à ce jour plusieurs casquettes dont celle de responsable des ressources humaines. Pour accompagner la croissance de son entreprise, Anna- Sara s’est dotée de la solution easyRECrue et utilise désormais l’entretien vidéo différé pour faire grandir ses rangs. Vraiment, me diriez-vous ? Témoignage.

Kactus en quelques mots ?

Anne-Sara. J’ai lancé Kactus à l’été 2016 après plusieurs expériences en tant que business developer dans des start-ups en Argentine, Australie et France. Le concept est simple : une plateforme permettant aux entreprises de centraliser la réservation de tous leurs événements professionnels (séminaires, réunions, conférences, soirées, team building…). Deux ans plus tard, nous comptons environ 2 000 entreprises clientes et 20 collaborateurs dans nos équipes. Parce que nous sommes en pleine croissance, nous prévoyons de doubler nos effectifs sur 2019.

Vous avez choisi d’utiliser la solution easyRECrue pour accompagner cette croissance. Pourtant les startups ou TPE pensent la plupart du temps que l’entretien vidéo différé est un outil réservé aux grandes entreprises, qu’il n’a pas vraiment de sens pour elles, que leur diriez-vous ?

A.-S. Dans mon cas, easyRECrue me permet de gagner en productivité sur les recrutements qui génèrent beaucoup (trop) de candidatures. Sur des postes de Customer Success, je reçois environ 300 CV en 48h en moyenne. Il s’agit d’un poste où le relationnel prime, c’est de l’humain, il donc est très difficile de déceler les meilleurs profils juniors à travers des CV souvent peu consistants.

CV_multiples_iStock

D’une part, la plateforme easyRECrue me permet d’envoyer un lien à tous les candidats : je ne perds pas deux jours à trier tous les CV, et ainsi j’élargis mon champ des possibles car je ne me ferme pas de portes à des profils qui ne correspondraient pas a priori. D’autre part, une première sélection naturelle se fait. Seuls les plus motivés répondent, mais je garde un très bon taux de conversion (60% de réponse en moyenne). Enfin, je peux consulter les entretiens vidéo efficacement en une seule fois. Pour chaque candidat, je me note des commentaires et je fais une short-list directement sur la plateforme. Je n’ai ensuite plus qu’à les inviter à un entretien de visu.

C’est un outil indispensable pour moi sur ce type de recrutement, surtout quand on n’a pas de RH ! Je gagne énormément de temps à la présélection et j’optimise surtout mon temps passé en entretien avec des meilleurs candidats.

Quel est selon vous l’avantage majeur d’easyRECrue ?

A.-S. La plus grande force pour moi est de pouvoir regarder les questions dans le désordre. En effet, je pose toujours une question en anglais à la fin de l’entretien - le candidat est souvent détendu – et je la visualise en premier. L’anglais est un critère déterminant chez Kactus. Alors si le candidat ne parle pas couramment, je passe au suivant. Temps de présélection : moins d’une 1 minute. Tandis qu’avec un entretien téléphonique, ce n’est pas facile de démarrer par une question en anglais donc on perd 15 min avant de pouvoir juger du niveau du candidat.

Quels sont vos critères d’évaluation sur l’entretien vidéo différé d’un candidat ?

  1. Anglais courant impératif
  2. Aisance orale et qualité de l’expression pour les postes en relation client 
  3. Le sourire et la patate !

Nous remercions Anne-Sara pour son témoignage.


Vous êtes une start-up ? Vous voulez en savoir plus sur nos produits et nos offres ? Demandez une démo

Posté par Julie Atlan
le 26 juin 2018

Catégories
Success story , startup , entretien vidéo différé

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos derniers articles

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action