Image1-7-354650-edited.png

L’entretien vidéo différé, c’est quoi ? Chronique d’un recrutement

Vous vous demandez encore ce qu'est un entretien vidéo différé et à quoi ça sert ? Laissez-nous vous raconter l'histoire de Cédric, candidat et de Dominique, manager, qui se sont eux aussi posés ces questions et qui en ont finalement rapidement trouvé les réponses. 

Depuis trois jours, Cédric se prépare. Il faut dire qu’il a reçu de l’Entreprise de ses rêves, à laquelle il a enfin décidé de postuler, une invitation pour passer un entretien vidéo différé. Un quoi ? Voilà la première chose que s’est demandée Cédric en ouvrant ce curieux mail. D’abord enthousiasmé par le « votre profil a retenu notre attention », surpris par cette proposition de réaliser un entretien en vidéo, puis intrigué par le lien EASYRECRUE sur lequel il n’a pas tout de suite osé cliquer... En quête de plus d’informations, il se dirige sur internet et tape « préparer un entretien vidéo différé ». Il y apprend qu’il va passer un entretien de présélection, d’où il le souhaite, à l’heure qu’il le souhaite, et qu'il dispose d'un délai de cinq jours. Chic ! Avec ses horaires de bureau, pas facile de trouver un moment pour échanger avec les recruteurs. En plus, il va avoir le temps de s’y préparer – en savoir plus sur le poste, sur l’Entreprise (quoiqu’il la connaisse déjà très bien !). D’ailleurs, avec ce procédé innovant, côté marque employeur, elle n’en finit plus de gagner des points dans l’esprit de Cédric ! D’autant qu’il a souvent entendu qu’elle ne recrutait que des diplômés de grandes écoles. Lui qui n’a pas suivi un tel parcours, il est content de pouvoir tenter sa chance de convaincre les recruteurs qu’il a le meilleur profil pour le poste.

Samedi, 15h, il est fin prêt, il a suivi tous les conseils dispensés par EASYRECRUE. Dire qu’il n’est pas stressé serait mentir. Il clique. Il arrive sur une belle page d’introduction aux couleurs de l’entreprise et découvre un texte explicatif qui le rassure : il aura droit à un temps d’entraînement pour se familiariser avec la vidéo ! « C’est pratique se dit Cédric, il n’y a même pas de logiciel à télécharger ! » Comment cela va se passer ? Quatre questions en vidéo pour évaluer ses motivations, quelques questions d’ordre technique sous forme de QCM et d’expression écrite. Webcam OK. Son OK. C’est parti, il se lance !

 

Quelque part dans les bureaux de l'Entreprise...

... Après plusieurs semaines de tergiversations, Dominique, directeur commercial a enfin décidé d’ouvrir un nouveau poste dans son équipe. Il a contacté l’équipe RH, définit ses exigences ; ensemble, ils ont rédigé une offre en bonne et due forme… et cela a payé ! Plus de 150 candidatures ! Mais comment allaient-ils pouvoir traiter tout ça ? L’équipe RH a beau être très efficace, faire le tri parmi les CV n’allait pas être facile. Et pas question pour Dominique de rencontrer trop de candidats, il n’a pas que ça à faire ! C’était sans compter sur le nouvel outil implémenté il y a quelques semaines seulement par la directrice du recrutement : l’entretien vidéo différé ! Le quoi ? Des entretiens, en vidéo, sans interaction avec le candidat ? Non, Dominique est perplexe, « n’allons pas là déshumaniser le recrutement ! » se dit-il. Il se prête pourtant à l’exercice de définir quelques questions de motivations qui lui permettront d’évaluer les savoir-être qui lui tiennent à cœur. Car son équipe il la veut audacieuse et qui sait gérer le stress. Le recruteur lui n’a plus qu’à créer une campagne pour le poste et à personnaliser le questionnaire sur la plateforme easyRECrue. Il est ravi : finies les heures passées au téléphone à tenter de contacter les candidats qui font partie de la première sélection et à les évaluer (un peu à la va-vite) à travers le combiné. En quelques minutes, il les invite à réaliser un entretien vidéo et n’a plus qu’à attendre leur retour. Cerise sur le gâteau, grâce à l’application easyRECrue, il est prévenu en temps réel lorsqu’un candidat complète son entretien vidéo et peut même s’offrir le luxe de la regarder directement depuis son mobile – même le matin dans les transports. « Enfin une sélection rapide et plus qualifiée se dit-il ! » Et la pression du recrutement raté qui coûte si cher s’envola.

Cinq jours plus tard… quel succès ! La plupart des candidats ont réalisé leur entretien vidéo différé. Le visionnage est rapide, et surtout très instructif. Quelques candidats sortent du lot et, surprise, ils n’ont pas tous le profil classique. « Maintenant il va juste falloir convaincre Dominique » se dit le recruteur… Rien de plus facile, il suffit de partager la fiche des candidats short-listés en un clic et le manager aura accès aux entretiens. Pour le guider, il a ajouté quelques commentaires sur la vidéo indiquant les points forts qui ont retenu son attention. Notre directeur commercial est conquis. Et lui qui pensait que le digital gommait l’humain, il a sous ses yeux la preuve du contraire puisqu’il découvre les candidats sous un nouveau jour, au-delà du CV, comme s’ils étaient déjà en face de lui. En plus, en moins d’une heure, il a visionné toutes les vidéos ! Ils sont cinq à avoir été présélectionnés, parmi eux un certain Cédric que Dominique rencontrera dès demain…

Vous voulez en savoir plus sur l'entretien vidéo différé ? Demandez une démo

Posté par Julie Atlan
le 19 avril 2018

Catégories
Entretien Vidéo Différé, Processus de recrutement, expérience candidat

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos derniers articles

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action