Nuxe Converteo-conference.png

Le duo recruteur-manager : Nuxe et Converteo témoignent

La semaine dernière avait lieu la conférence « Le duo recruteur-manager : quelle collaboration ? ». Au programme, deux témoignages sur la façon dont les échanges sont orchestrés, chez Converteo, cabinet de conseil digital et chez Nuxe, laboratoire cosmétique. Retour sur une matinée dédiée au partage, aux bonnes pratiques, et surtout à la réconciliation d’un binôme pas toujours en phase !

#1. Un peu d’histoire

C’est avec un peu d’histoire que nous avons introduit cette matinée car en préparant le sujet nous nous sommes posé la question : comment les relations entre recruteurs et managers en sont-elles arrivées là ? Saviez-vous que la fonction « recrutement » est née pendant la révolution industrielle ? Déjà les services du personnel avaient été mis en place en 1880 pour placer les ouvriers dans les usines, mais, alors que grondait la révolte au début du XXème siècle, en 1906, des recruteurs ont été missionnés pour embaucher des ouvriers non engagés politiquement. Après la première guerre mondiale pourtant, il est devenu plus compliqué de recruter, et donc de fidéliser. C’est alors que le poste de manager de proximité a vu le jour. Il devait gérer le temps de travail, évaluer les membres de son équipe, accorder les primes... mais aussi participer au recrutement. C’est à partir de ce moment-là que le binôme recruteur/manager est né. La relation a fait son chemin et aujourd’hui, il devient primordial de trouver un terrain d’entente et des méthodes de travail pour la rendre efficace.

#2. Déconstruire les clichés

En tant que recruteur, vous aimeriez ne plus entendre vos managers se plaindre que vous leur imposez trop d’entretiens avec des candidats, et qui plus est, tôt le matin ou tard le soir, ou que la nouvelle recrue ne correspond pas à leurs attentes, qu’ils voudraient un développeur web pour la semaine prochaine. De la même manière que vous avez encore du mal à laisser une véritable autonomie à vos managers en entretien au risque de les voir adopter des comportements peu recommandés (questions trop intimes, retard notable, jugement au feeling…). Mais avez-vous pensé à les intégrer en amont du processus de recrutement, à les former et à les informer ? La communication et l’organisation sont mères de tous les succès pour une bonne collaboration recruteur-manager. Les responsables RH et recrutement de Nuxe et Converteo l’ont bien compris et ont accepté de venir témoigner devant leurs homologues de la fonction le 15 février dernier.

Image3-1-701739-edited.png

#3. Ce qu’il fallait retenir

Chez Converteo comme chez Nuxe, la culture du recrutement a toujours été très largement promue auprès des managers car, comme dans beaucoup de PME, la fonction recrutement est arrivée plutôt tardivement. Mais parce que ces deux sociétés ont des modèles managériaux bien différents, voici comment elles font vivre cette culture au quotidien.

La vision :

Dans le cabinet de conseil en digital, l’implication des managers dans le recrutement est historique : « Nous avons toujours souhaité croiser les avis pour ne pas faire de recrutement arbitraire, selon l’avis d’une ou deux personnes, et nous voulons que ces recrutements soient portés, avec l’adhésion de nos collaborateurs » souligne Flora Herbet, responsable RH du cabinet. Et pour les jeunes managers ? Ces derniers sont accompagnés par un senior aguerri pour leurs premiers entretiens. Et s’ils ne sont pas nécessairement incentivés sur le recrutement, cela fait partie de leur fiche de poste, car la croissance du cabinet en dépend. 

Chez Nuxe aussi, le constat était simple : « Avant la création du pôle RH, les opérationnels recrutaient seuls, donc les recrutements étaient très peu cadrés. Il y avait beaucoup de recrutements à l’affect, beaucoup de collaborateurs qui venaient du même réseau … ». L’objectif en 2014 a donc été de reprendre la main sur le recrutement, tout en laissant de la visibilité aux managers. Désormais libérés de cette tâche très chronophage, ils restent tout de même au cœur du processus ! 

Lire aussi le retour sur la conférence dans Chef d'entreprise : 3 pistes pour réconcilier le duo recruteur-manager

L’accompagnement :

Que ce soit chez Converteo ou chez Nuxe, accompagner, guider et informer les managers est rapidement apparu comme un axe fort dans le développement de la collaboration entre recruteur et manager. Chez le premier, l’enjeu était de définir des critères de recrutement précis et de valoriser les soft-skills (jusque-là peu observées au profit de la connaissance technique). Pour cela, une réunion d’informations est organisée régulièrement pour présenter les postes à pourvoir et définir pourquoi un candidat peut accéder au 2nd tour ou non. Chez le second, l’idée était professionnaliser les entretiens. Ainsi des formations pratiques et juridiques ont été organisées pour tous les managers et un guide d’entretien est désormais mis à disposition des managers.

Téléchargez gratuitement notre KIT recruteur-manager, toutes les clés pour former un duo de choc

#4. Et l’entretien vidéo dans tout ça ?

Chez Converteo, l’entretien vidéo différé est utilisé dès lors qu’un profil correspond au poste mais que son expérience ne colle pas exactement à celle demandée – soit dans la plupart des cas ! Flora Herbet prend alors contact avec les candidats afin de leur expliquer la procédure – l’invitation par push vocaux, la teneur de l’exercice – et les rassurer. Elle établit ensuite une shortlist et prévoit les entretiens directement avec les managers. En cas de doute sur un profil, la vidéo du candidat est partagée avec le manager afin d’échanger les points de vue, et de ne pas passer à côté d’un talent.

Chez Nuxe, l’entretien vidéo différé est utilisé de manière assez classique pour la présélection des candidats après un premier tri de CV. Il a permis à sa responsable recrutement Anaïs Le Toïc de gagner un temps considérable et de rencontrer un plus large panel de candidats – plus 25 % selon leurs estimations. En effet, « l’outil permet de réduire les biais cognitifs des managers et de les orienter vers des profils qu’ils n’auraient pas fait avancer dans le processus, sur la base du CV. »

Lire notre article « évaluer un entretien vidéo : 5 conseils pour engager vos managers »

De manière générale, la solution a permis à ces deux entreprises en croissance de :

  • Gagner du temps sur la présélection
  • Donner de la valeur ajoutée à la présélection (identification des soft-skills)
  • Améliorer la collaboration recruteur/manager
  • Ouvrir la sélection à d’autres profils
  • « Raccourcir » les journées des managers, évitant les entretiens tôt le matin ou tard le soir.
  • Proposer une image innovante de l’entreprise

Pour poursuivre la réflexion et retrouver des conseils pratiques, le replay de notre webinar du mois de mars dédié au duo manager-recruteur est désormais disponible.

New call-to-action

Posté par Julie Atlan
le 23 février 2018

Catégories
Success story , Evènement , duo recruteur manager , conférence RH

Suivez-moi sur :

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action