EASYRECRUE_Comment_doper_son_capital_sympathie_candidats.jpg

3 conseils pour booster votre capital sympathie avec vos candidats

Il faut l'admettre : les candidats sont parfois cruels. Sur-sollicités, peu intéressés, lassés d'être démarchés, ils peuvent avoir des réactions frustrantes ; pas de réponse, boite vocale pleine, abandon de dernière minute, ... Alors pour contrer ce phénomène et vous distinguer de vos confrères à l'affut des moutons à 5 pattes, il faut booster votre capital sympathie pour renverser la tendance. 3 conseils pour mettre à profit vos meilleures qualités et gagner la course aux Talents. 

#1 Brandez votre profil Linkedin !

Première étape pour booster votre capital sympathie ? Votre e-réputation et ce que vous renvoyez de vous. Le recrutement a beaucoup changé et la façon dont les candidats perçoivent les offres également. De la même façon qu'on parle de marque employeur et/ou de marketing candidats, les mêmes stratégies s'appliquent à vous. Bien sûr, on ne va pas vous demander de faire une page Welcome to the Jungle à votre éfigie mais il y a quelques tips et pistes intéressantes à suivre si vous souhaitez devenir un-e "badass recruiter". En tant qu'ambassadeur RH de votre entreprise et d'autant plus si vous êtes susceptible de recevoir les candidats en entretien physique, travaillez votre image sur les réseaux sociaux, en particulier Linkedin. 

Montrez votre enthousiasme et énergie dans votre photo de profil, dans votre accroche ! 

Quelques exemples :

Profil_Recruteur_Linkedin.png

Linkedin_Profil_Recruteur.png

Linkedin_Profil_Recruter.png

#2 Utilisez votre capital sympathie dans vos annonces !

Votre premier contact avec vos potentiels collaborateurs est votre annonce et la façon dont vous vous adressez à lui. Soyez originaux dans vos approches, dopez vos mots de vitamines et souplesse, vous optimiserez vos chances d'attirer les bons candidats et avoir des lecteurs avertis sur qui vous êtes, ce que vous faites, et ce que vous leur proposez. Prenez le pari d'adopter un ton et assumez-le. Cela pourrait affiner et écrêmer les candidatures. 

Prenez soin de personnaliser : 

  • Le titre de l'annonce ; 
  • Le contenu (en évitant l'énumération générique et lourde à la lecture) ;
  • Le profil recherché ;
  • La manière dont vous diffusez vos annonces. 

Exemple :

EASYRECRUE_Linkedin_Annonce_Emploi.png

#3 Suivez votre candidat tout le long de son process de recrutement !

Votre candidat doit impérativement être encadré durant tout le processus de recrutement, que ce soit à partir du moment où il a postulé jusqu'à l'onboarding. Cela signifie que non seulement, vous devez être réactifs sur la prise de contact et les délais de réponse mais aussi, vous devez l'accompagner dans les différentes étapes qu'il aura à "affronter". Pensez à le briefer sur la personnalité des différents Managers qu'il rencontrera, à cadrer leurs entretiens et à les présenter à l'équipe. S'ils se sentent attendus et désirés, ils auront tendance à choisir de façon rationnelle certes, mais également à l'affect et c'est là que vous pouvez faire jouer votre Mojo : le capital sympathie !

Bonus #LesConseilsDeNotreRH

13095794_10156860210430174_205546661459261971_n.jpg

J'ai demandé à Amandine Reitz, HR Manager chez EASYRECRUE et "friendly comme jamais" de me donner son opinion sur le capital sympathie dans les RH et ses rapports avec les candidats. Voici ses conseils ! 

"Lorsque je recrute de potentiels collaborateurs, j'essaye de faire preuve d'empathie et me souvenir de l'expérience en tant que candidate. J'ai à coeur que les miens se sentent aussi à l'aise que spéciaux en étant traités de façon singulière.

Mes conseils ? Être sympathique et accueillant que ce soit dans les échanges de mails, téléphoniques ou lors d'entretiens physiques. En tant qu'ambassadrice d'EASYRECRUE, il me semble essentiel de faire ressortir nos valeurs et de ne pas hésiter à ajouter une touche décalée : pour ma part, je suis fan de mes propres blagues et j'ai grand plaisir à les partager avec mes candidats ! S'ils rient pour me faire plaisir ou pas, je n'en sais rien. En attendant, la famille s'agrandit pour mon plus grand plaisir, et celui des autres managers !" 

 

 

Posté par Jessica Dent
le 14 juin 2017

Catégories
processus de recrutement , intelligence émotionnelle , Article

SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos conseils
et actualités RH par Email

New Call-to-action

Nos ressources RH (LB, eBook, …)

New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action
New Call-to-action